Mariage et violence dans la société traditionnelle fang au Gabon PDF, EPUB

Argent Kota Ndassa Figure est incontestablement ce chef-d’œuvre de la.


ISBN: 2296033792.

Nom des pages: 292.

Télécharger Mariage et violence dans la société traditionnelle fang au Gabon gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

Le mariage est un engagement solennel qui nécessite le consentement de l’homme et de la femme. Cependant, dans bon nombre de sociétés anciennes des cinq continents, on ne le considérait pas souvent comme un acte volontaire qui engageait deux personnes, mais comme l’alliance de deux familles. C’est la famille, représentée par le père qui choisissait l’époux ou l’épouse sans tenir compte de l’avis des intéressés. L’originalité de cet ouvrage est qu’il associe deux notions diamétralement opposées et montre le préjudice causé à de toutes petites filles mariées de force à des hommes âgés.
Les témoignages recueillis rendent compte qu’on se trouve dans un espace codifié et coercitif. Il est vrai qu’il s’agit ici d’une réalité sociologique traditionnelle. Mais le présent opuscule permet de voir l’évolution dans les mentalités et les pratiques concernant le mariage de la jeune fille fang. Aujourd’hui, elle est libre de choisir son mari au nom de l’amour. Le paradoxe est que le mariage fondé sur l’amour et le libre choix n’est pas non plus sans problème. Mais c’est une autre histoire…

Par exemple, comme en Afrique du Sud, les Zimbabwéens noirs n’ont pas été autorisés à vivre ou même à entrer (à moins qu’ils ne soient nécessaires comme travailleurs) des zones réservées à la législation européenne (comme cela sera détaillé dans la prochaine activité). L’activité finale examinera attentivement chacune des options. Le défunt rejoint alors les ancêtres qui doivent être vénérés avec les cérémonies Bwiti.

Paden et Edward W. Soja, L’expérience africaine (Evanston: Northwestern University Press, 1970), Volume II, 20-22. Contrairement aux pays d’Afrique de l’Est du Kenya, de l’Ouganda, du Rwanda et de l’Ethiopie, le Zimbabwe n’est pas un producteur important de ces produits. Certains de ceux qui étaient en faveur de Macias avaient essayé de me séduire. L’unité dans la diversité s’applique le mieux à la culture africaine et à sa transmission avec les sociétés du monde, reconnaît aujourd’hui (à travers la mondialisation).