Anthropologie philosophique PDF, EPUB

Dans un essai réfléchi, Hertzberg se concentre sur la volition humaine et les questions connexes sur l’autorité, l’autonomie et la responsabilité; il les explore sous la forme d’une évaluation critique de quelques expériences psychologiques célèbres, ou infâmes, par Benjamin Libet et d’autres.


ISBN: 2070204138.

Nom des pages: 162.

Télécharger Anthropologie philosophique gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

Anthropologie philosophique est une mémoire de l’historicité de l’individu. Le je vis précédant le je pense y expose la « gradation des valeurs bourgeoises et la marche de la pensée moderne ». Une philosophie de la vie puise dans sa propre histoire pour montrer que ce qui importe est chaque fois « la question que l’homme se pose à lui-même, et non la façon d’y répondre », et cette histoire lui est nécessaire pour inventer des « formes nouvelles d’existence ». L’érudition n’y cherche pas des doctrines, mais une aventure. C’est pourquoi ce qui est dit ici de Platon, de Montaigne, reste toujours nouveau : non une philosophie, mais « l’exercice de la philosophie ». Henri Meschonnic.

La capacité réflexive de l’intellect et la notion du moi conscient. Nous offrons un large éventail de thèmes au sein de l’anthropologie philosophique. Le XXe siècle: plus de la même Bibliographie Index des Noms.

Quand il est poussé à l’extrême du positivisme logique, ce système réduit la raison à une série de processus mathématiques. Si l’existence humaine est l’expression du divin ou est simplement. Les adversaires humanistes de l’industrialisation capitaliste se divisent en deux groupes, présupposant une forme d’humanisme dialectique: ceux qui, comme Marx, ont conservé la foi dans l’application scientifique de la raison et ceux qui, comme Goethe et Schiller, interrogent fondamentalement l’humanité de la science mécaniste et la technologie qu’elle a engendrée. La synthèse recherchée était une position qui intégrerait la reconnaissance de l’individu et de sa liberté dans les principes universels de l’ordre, une réconciliation de la volonté avec la raison.